top of page

Projet de classement du site de la Montagne de la Serre et de ses coulées adjacentes

En novembre 2023, des commissions (départementale et nationale) ont émis des avis favorables au projet de classement de la Montagne de la Serre et des coulées adjacentes de la Veyre et de l’Auzon.


La Montagne de la Serre

Située presque entièrement dans le Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne, la Montagne de la Serre constitue l’un des quatre éléments constitutifs du bien UNESCO « Haut lieu tectonique Chaîne des Puys - faille de Limagne.

© SMPNRVA

Il s'agit d'une ancienne coulée volcanique longue de plus de 7 km, née il y a environ 3 millions d’années du puy de la Vigeral situé sur le plateau des Dômes.


Tout comme le plateau de Gergovie, la Montagne de la Serre est en fait aujourd'hui un "relief inversé". Relief inversé ? Avec l'érosion, les sédiments autour de la coulée (plus tendres que celle-ci) ont disparu. La lave, plus solide, forme un toit résistant qui préserve à la fois la coulée et les sédiments situés en-dessous. Elle surplombe donc le paysage.


Postérieure à l’effondrement de la faille de Limagne, la formation de la Montagne de la Serre conforte la compréhension de la chronologie des événements : rupture et effondrement, remplissage du fossé effondré par les sédiments, éruption de la Montagne de la Serre, puis soulèvement et érosion.


Préservation et reconnaissance

Afin de protéger les spécificités géologiques patrimoniales exceptionnelles de la Montagne de la Serre et des coulées adjacentes de la Veyre et de l’Auzon, un projet de classement du site est à l'étude. En novembre 2023, la commission départementale de la Nature, des Paysages et des Sites du Puy-de-Dôme, ainsi que en commission Supérieure des Sites, Perspectives et Paysages ont émis un avis favorable à ce projet.


Prochaine étape : l'obtention du décret de classement, après examen par le Conseil d’État en 2024.



Milan royal © Noutch
Paysage... et biodiversité ! La Montagne de la Serre est un plateau qui présente une variété de milieux naturels intéressante ; elle abrite en particulier une zone spéciale de protection Natura 2000 « Pays des Couzes » en faveur des oiseaux : rapaces rupestres et forestiers. C’est aussi un haut lieu de migration des oiseaux qui en a fait pendant longtemps un observatoire privilégié pour la ligue de protection des oiseaux.

Comments


bottom of page