top of page

Un Projet Alimentaire Territorial

Prévus par la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt de 2014, les Projets Alimentaires Territoriaux (PAT) visent à rassembler et fédérer un ensemble d’initiatives et d’acteurs pour répondre à un enjeu de relocalisation de l’alimentation. Ils sont réalisés de manière concertée entre des acteurs divers : collectivités, État, producteurs, transformateurs, distributeurs, consommateurs, organismes de recherche, de conseil, financeurs…


Un PAT, c'est quoi ?

Ces acteurs s’appuient sur un diagnostic partagé de l’existant et des besoins du territoire pour élaborer des solutions visant à optimiser les circuits courts et permettre ainsi aux habitants d’accéder plus facilement à une alimentation locale, saine et de qualité.


Le projet du Grand Clermont et le Parc Livradois-Forez


Depuis 2017, un PAT est engagé sur et pas ces deux territoires. Son objectif est développer un modèle agricole et alimentaire soutenable, en agissant de manière transversale sur de multiples déterminants : foncier, production, outils de transformation, éducation, consommation, santé...


Commentaires


bottom of page