top of page

Face aux fortes chaleurs, les bons réflexes pour se protéger et préserver nos ressources

Comme le rappelle Météo-France, le changement climatique – avec des étés globalement plus chauds et plus secs – a pour conséquence d’installer plus durablement les vagues de chaleur et les sécheresses sur tout le territoire et d'augmenter le risque feux de forêts. Face aux vagues de chaleur, aux sécheresses et aux feux de forêt, soyons tous acteurs de la protection des personnes et de la préservation de nos ressources.

Préserver notre ressource en eau


L’eau est une ressource indispensable pour notre santé, notre économie et nos écosystèmes.

Or, les épisodes de sécheresse la mettent sous tension. Cette année encore, les ressources en eau disponibles sont basses, le niveau des nappes phréatiques est bas, et nous devons tous, agriculteurs, industriels, collectivités et particuliers, faire attention à notre consommation d’eau. Car nous consommons en moyenne 148 litres d’eau par jour et par personne, dont 39% pour l’hygiène corporelle. Calculez votre consommation annuelle d’eau


Chaque geste compte : ne pas laisser couler l’eau, veiller à bien remplir lave-linge et lave-vaisselle à chaque cycle pour ne pas les multiplier, privilégier les programmes « éco », acheter des équipements qui consomment peu… Des astuces pour économiser l’eau à la maison :


Installer un mousseur sur les robinets

En mélangeant de l’air avec l’eau qui sort du robinet, un mousseur réduit le débit mais pas la pression. On en trouve dans les magasins de bricolage et les quincailleries. Économie réalisée : 50% de la consommation d’eau d’un robinet.


Vérifier et réparer les fuites

Relevez le compteur d’eau avant d’aller dormir. S’il a augmenté pendant la nuit, c’est qu’il y a une fuite. Économie réalisée : jusqu’à 100 litres d’eau par jour.


Prendre une douche et éviter les bains

Prenez des douches courtes et évitez les bains. 4 minutes, le temps recommandé, équivaut à la durée d’une chanson de votre playlist préférée. Économie réalisée : 110 litres d’eau à chaque douche.

Au jardin...

Installer un récupérateur d’eau de pluie

Un récupérateur d’eau permet de réutiliser l’eau de pluie qui tombe des gouttières. Chaque litre stocké, c’est un litre d’eau économisé. Bon à savoir : si le récupérateur d'eau est un bon allié du jardinier pour stocker au mieux les faibles précipitations estivales, il est préférable de choisir un réservoir fermé pour éviter la prolifération des moustiques.


Installer un goutte-à-goutte

Acheminer l’eau directement aux racines évite son évaporation. On arrose moins, mais on arrose mieux. Économie réalisée : jusqu’à 50% de la consommation. Bon à savoir : le paillage des pieds de plans est également un geste bien connu des jardiniers pour retarder l'assèchement des sols. Combiné à un arrosage au goutte à goutte, les plantes profitent au mieux de l'eau qui leur est apportée.


Planter des plantes peu gourmandes en eau

Optez pour des plantes résistantes à la sécheresse. Choisissez par exemple des plantations de lavande, romarin, plantes grasses ou cactus. Bon savoir : En choisissant des plantes économes en eau qui poussent naturellement près de chez vous, vous optimisez leur capacité d’adaptation et leur cohabitation sur le long terme avec les espèces déjà présentent dans votre région.



Eviter les départs de feu


Le risque de départ de feu est encore plus important ces dernières semaines, alors que plusieurs départements sont en état de sécheresse. 9 feux de forêt sur 10 dix sont d’origine humaine et pourraient être évités en adoptant les bons réflexes.


En cas d’incendie, j’appelle le 18, le 112 ou le 114 (pour les personnes sourdes ou malentendantes) et je reste à l’abri dans une habitation.

Plus d’informations : feux-foret.gouv.fr


Comentarios


bottom of page