top of page

Attention aux mails usurpant l’identité de la Police et de la Gendarmerie

Vous avez reçu un mail d’une personne prétendant appartenir à la Brigade de Protection des Mineurs (BPM) ? Il vous indique que vous vous êtes rendu coupable de plusieurs graves infractions à la loi (pédopornographie, pédophilie…) et vous informe que, sans réponse de votre part, votre dossier sera transmis aux autorités pour de possibles poursuites judiciaires ? Il mentionne également que l’affaire sera rendue publique en cas de non-réponse ?


Pas de panique ! Il s’agit d’une tentative d’escroquerie qui vise à vous effrayer pour vous dérober de l’argent.

Depuis l’été 2020, Cybermalveillance.gouv.fr a identifié de nombreuses campagnes de messages d’escroquerie, toujours en cours, qui usurpent l’identité de la Police Nationale, de la Gendarmerie Nationale et, plus récemment, du service européen de Police, Europol, ou de l’organisation de police internationale, Interpol.


Lien pour en savoir plus.


Un site vous permet de signaler les messages qui semblent frauduleux.

Kommentare


bottom of page