Rechercher

Telemat... Talande... TALLENDE


L’histoire de la commune n’est pas écrite dans les livres d’histoire. Aucun événement majeur n’a mis en lumière le village. Cependant, grâce au travail d’historiens régionaux, certains pans du passé ont été mis au jour, particulièrement pour la période postérieure au 14ème siècle, qui vit fleurir de nombreux forts villageois, dont celui de Tallende. Ce travail a notamment été mené par Monsieur Gabriel Fournier (cf référence en fin d’article).


La commune de Tallende que l’on connaît aujourd’hui résulte de l'évolution de deux anciennes paroisses connues au moyen âge.

Sous les rois mérovingiens, on évoque simplement un centre administratif, un « vicus » ou chef-lieu de vicairie.

A l'époque des rois carolingiens, Tallende s'appelait Telemat et constituait l'un des cinq comtés secondaires d'Auvergne. Une juridiction administrative (ou viguerie) y était alors connue. On y rendait la justice civile ou criminelle au nom du comte.

Au milieu du 10ème siècle, Tallende abritait 2 églises (Saint Hippolyte et Saint Martin) et était gérée par l’évêque de Clermont qui en fait donation au chapitre cathédral. Le village est alors séparé en deux quartiers, sièges de 2 paroisses et 2 seigneuries :

  • Tallende le Majeur (ou Grand Talande sur la carte de Cassini) est développé autour de l’église Saint Martin, qui occupait alors le centre de la place Saint-Verny (l'église ayant été reconstruite et déplacée au 19ème siècle de la place Saint Verny vers son emplacement actuel), et d’une maison forte (mentionnée dès 1283). La maison forte appartenait aux seigneurs de Courcelles (installés au Breuil-sur-Couze), puis aux seigneurs de Saint Floret. Aux 14ème et 15ème siècles, elle appartient aux seigneurs de Murol (déjà installés dans le village voisin de Saint Amant Tallende).

  • Tallende le Mineur (ou Petit Talande sur la carte de Cassini) autour de l’église Saint-Hippolyte (relevant du chapitre cathédral).

Tallende le Majeur était alors le siège d’un fort villageois commun aux habitants des 2 bourgs. Dans la seconde moitié du 15ème siècle, des habitants de Tallende le Mineur possédaient des loges dans la basse-cour de la maison forte de Tallende le Majeur. Afin de remédier à cette situation, Tallende le Mineur obtient l’autorisation de construire un fort dans la seconde moitié du 15ème siècle. De celui-ci, on ne trouve aucune trace physique certifiée.

Sources : Les villages fortifiés et leur évolution - Volume n° 2, fascicule 5 : R-T Par Gabriel Fournier.

#AloriginedeTallende

Contacter la mairie

Mairie de Tallende
7 rue de la Mairie

63450 TALLENDE

lundi : 10h à 12h

mardi : 10h à 12h

mercredi : 10h à 19h

jeudi : fermé

vendredi : 10h à 12h

     04 73 39 78 78​
  • Facebook Social Icon

© Droits réservés équipe municipale de Tallende

Nouvelles visites

Nouveaux visiteurs