Please reload

Eau potable

Tout comme d'autres communes situées au Sud de l'agglomération clermontoise, la commune de Tallende a confié la compétence de réalisation d’études et de travaux d’alimentation du réseau d’eau potable au SIVOM d’Issoire. Ce syndicat intercommunal est administré par un comité de délégués élus par les conseils municipaux. Le président du Syndicat est Jean-Paul Baquet. Les représentants de la commune de Tallende sont Béatrice LABEYLIE et Patrick MARCHAT.

 

Le SIVOM a lui-même délégué le service public de distribution de l'eau potable à l'entreprise Lyonnaise des Eaux par un contrat (renouvelé en 2016 pour une durée de 6 ans).

 

Pour une nouvelle demande de branchement, s'adresser à la mairie pour obtenir un formulaire de demande.

 

Relevés des compteurs : assurés deux fois par an par Suez environnement. Les compteurs doivent être accessibles, même en l'absence des propriétaires/locataires du bien. Dans le cas contraire, Suez environnement dépose un formulaire dans la boite à lettres pour demander au propriétaire/locataire de renseigner lui-même le relevé du compteur d’eau.

 

Toute demande de branchement et obtenir le formulaire se renseigne à la mairie.

 

Autres informations : Suez environnement, 98 boulevard Gustave Flaubert, 63037 Clermont-Ferrand
Horaires d’accueil du public : du lundi au vendredi de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h00
Tél. au service client : 0 977 408 408 du lundi au vendredi de 8h à 19 het le samedi de 8 h à 13 h. - tél. au service d'urgence 24h/24 : 0 977 401 135 - Plus d'infos

 

Qualité de l'eau à Tallende :

Assainissement

La commune de Tallende a délégué depuis 2014 la gestion des eaux usées au Syndicat Mixte de la Vallée de la Veyre et de l'Auzon (SMVVA), acteur de la protection de la ressource et des milieux aquatiques.

 

Ce syndicat a confié la gestion du réseau et de la station de traitement des eaux usées des Martres-de-Veyre à l'entreprise La Lyonnaise des Eaux.

 

Le « règlement de service » d’assainissement est un document qui définit les droits et les obligations réciproques entre le client (abonné du service de l'eau et/ou d'assainissement) et le gestionnaire (Lyonnaise des Eaux), et précise les modalités concernant :

  • les demandes d’abonnement

  • l’emplacement et le contrôle des compteurs

  • les tarifs incluant le prix du service (abonnement et m³ d'eau) fixé par la commune, ainsi que les taxes et redevances, et les modalités de facturation

  • les informations concernant la sécurité sanitaire (qualité de l'eau, installations publiques et privées, ...).

 

Le raccordement au réseau public d’assainissement est obligatoire sur la commune de Tallende. Il peut se faire soit directement, soit par l’intermédiaire de voies privées ou de servitudes de passage.

 

Toute demande de branchement et obtenir le formulaire se renseigne à la mairie.

 

Eaux pluviales

Le statut général des eaux pluviales relève du Code Civil. Il s’impose à tous, particuliers et collectivités : les articles L640 et L641 de ce code précisent que :

  • les propriétaires « inférieurs » ont une servitude vis-à-vis des propriétaires « supérieurs » et doivent donc permettre l’écoulement des eaux venant « d’en haut »

  • les propriétaires « inférieurs » doivent quant à eux accepter l’écoulement naturel des eaux pluviales ; cette obligation disparaît dès lors que l’écoulement naturel est aggravé par une intervention humaine.

 

Le volume des eaux de ruissellement augmente avec l’imperméabilisation des toitures et des voiries notamment. Lors des évènements pluvieux, ces eaux de ruissellement peuvent constituer des débits importants et sont de plus chargées en polluants. Après écoulement dans les réseaux puis rejet dans les cours d'eau, elles peuvent entraîner un risque d’inondation accru et/ou des pollutions.

 

Réduire le volume des eaux collectées dans les réseaux publics d'eau pluviale

Durant de nombreuses années, l’habitude était de collecter l’ensemble des eaux pluviales dans les réseaux publics. L’urbanisation croissante a conduit à augmenter les dimensions des réseaux alors qu'ils peuvent tout de même connaître des surcharges ponctuellement. En outre, ils concentrent les polluants et peuvent ainsi nuire à la qualité des cours d’eau récepteurs, puis des ressources captées pour l’alimentation en eau potable. C'est pourquoi, de plus en plus, les collectivités cherchent à limiter la surcharge des réseaux. La première solution consiste à retenir les eaux excédentaires en créant de grands bassins, notamment dans les zones d’activités, mais aussi dans les nouveaux quartiers. Cette mesure est souvent efficace, mais elle s'avère coûteuse et demande de l’espace. Sans abandonner cette solution, l’idée dominante est maintenant de retenir l’eau « à la parcelle » et de limiter l'imperméabilisation.

 

A Tallende, les réseaux de la partie basse de la commune sont saturés lors des grosses pluies. Il n’est plus rare de voir déborder les réseaux par les avaloirs le long des rues ou même au niveau des « plaques d’égouts ». Pour limiter les risques, le Plan Local d'Urbanisme en cours d’établissement prévoit, dans les nouveaux quartiers, des mesures de rétention qui seront imposées aux constructeurs : limitation de l’imperméabilisation, toitures végétales, structures poreuses sur les espaces de stationnement, réserves d’eau individuelles… La somme des petites mesures individuelles permettra à terme de réduire le risque ou du moins de ne pas l’aggraver à chaque nouvelle construction.

Please reload

Contacter la mairie

Mairie de Tallende
7 rue de la Mairie

63450 TALLENDE

lundi : 10h à 12h

mardi : 10h à 12h

mercredi : 10h à 19h

jeudi : fermé

vendredi : 10h à 12h

     04 73 39 78 78​
  • Facebook Social Icon

Nouvelles visites

Nouveaux visiteurs

© Droits réservés équipe municipale de Tallende